Actualités

> Voir la suite des actualités
Vous êtes ici > Accueil  > Activités > Formation  > Formations dédiées à l'utilisation des matériels de détection

Formations dédiées à l'utilisation des matériels de détection

Formations dédiées à l’utilisation des matériels de détection électromagnétiques et géoradars.

 

Ces modules de formation sont adaptés aux techniciens ou ingénieurs des bureaux d’études et d’entreprises impliqués dans la détection des réseaux enterrés.

Pour bénéficier de ces formations, une base de connaissances est nécessaire sur les structures des réseaux enterrés, l’utilisation du géoradar et du détecteur électromagnétique.

Ces formations relatives à la réforme anti-endommagement sont organisées par la PFT TP du Limousin et le GRETA Haute-Corrèze à Égletons sur la ZADEPRE et l’ensemble du site du lycée Pierre Caraminot, en partenariat avec la FNEDRE, pour avoir les mêmes exigences et les mêmes objectifs dans les différents centres qui mettront en place ces programmes.

La déontologie implique une neutralité d’un point de vue des matériels. En effet les stagiaires peuvent amener leur matériel propre qui est utilisé comme support pédagogique, conformément à l’engagement des formateurs.

La PFT TP du Limousin fait appel à des experts dans leur domaine de compétence.

C’est ainsi que M. Antoine De Mahuet, fort de son expérience depuis 1999 s’occupe des formations sur l’utilisation des matériels de détection électromagnétique des réseaux enterrés pour la société RADIODETECTION et intervient auprès de clients TP, eaux, ERDF, GRDF,GRT Gaz, … pour les former sur les techniques et les moyens d’utiliser leurs équipements, a pu dispenser son enseignement les 25 et 26 juin 2013.

Afin de répondre à la demande des entreprises, la PFT TP du Limousin a regroupé le deuxième module de formation les 27 et 28 juin 2013. Les stagiaires ont pu suivre l’enseignement de M. Christophe Norgeot, ingénieur géophysicien, responsable développement de MDS (Le Matériel de Sondage SAS) et spécialiste dans le matériel de géophysique et d’auscultation non destructive notamment en géoradar.

A l’issue de ces 4 jours de formation, les stagiaires, 6 venus de toute la France et 2 d’Espagne, sont repartis confiants et ont apprécié la clarté des méthodes pédagogiques (alternance théorie-pratique, études de cas sur différentes zones de réseaux), l’apport technique et la qualité des réponses aux questions multiples qu’ils se posaient sur les chantiers. Cet échange d’expérience a été vivement apprécié. Ils arrivent à optimiser les appareils pour mieux les utiliser, comprendre leur fonctionnement et comprendre les dysfonctionnements dans certains cas.

M.Thomas Cotoni, créateur de son entreprise VERITUB nous confie « j’étais prêt à abandonner et je suis reparti regonflé ».

Derechef, M. Ibrahim HAMANI-BOUKARI, technicien géomètre-topographe de l’entreprise AEROTOPO se sent opérationnel et nous dit « Contrairement à la 1ère fois (module M1), d’où j’étais parti avec beaucoup de questions, maintenant je pense que je suis bon pour la mise en œuvre sur le terrain, on sait quel réglage il faut faire ».

Il est nécessaire de rappeler qu’il est obligatoire de réaliser des investigations complémentaires si les plans de réseaux dits sensibles sont insuffisamment précis. Les maîtres d’ouvrage, notamment les collectivités territoriales, ont davantage de responsabilités dans ces nouvelles exigences réglementaires de la réforme DT/DICT.

Formation : technologie des réseaux et détection électromagnétique

  

  

Formation : Détection des réseaux par géoradar