Vous êtes ici > Accueil  > Activités > Communication / Présentations > La FRTP Limousin invite la FRTP Bourgogne sur la ZADEPRE

La FRTP Limousin invite la FRTP Bourgogne sur la ZADEPRE

La FRTP Limousin invite la FRTP Bourgogne sur la ZADEPRE

Les professionnels de la formation des TP s’intéressent à la ZADEPRE.

En effet, ce matin, 28 août 2013, Christophe Laborde  nouveau Proviseur du Lycée Pierre Caraminot et Président de la PFT TP a reçu Emmanuel Bois, secrétaire général de la FRTP Limousin. Ce dernier avait invité Matthieu Jacotot son homologue de la FRTP Bourgogne accompagné de Catherine Durand en charge du développement des parcours de formation pour découvrir la ZADEPRE et l’organisation des formations associées.

C’est le directeur technique Etienne Herbet qui a animé la rencontre.

Les discussions avaient pour base la mise en place de la réforme anti-endommagement avec son entrée en vigueur depuis le 1er juillet 2012. 

Les thèmes abordés ont porté sur l’obligation d’utiliser le téléservice reseaux-et-canalisations.gouv.fr pour identifier les exploitants de réseaux concernés, la réalisation des DT-DICT, la nécessité d’investigations complémentaires lorsque la cartographie des réseaux n’est pas assez précise, le récolement des réseaux neufs, l’ arrêt des travaux en cas de danger, les difficultés que rencontrent les exploitants de réseaux et les responsables de projets pour localiser les réseaux avec précisions (classes A, B ou C), le public visé et les pré-requis pour les formations.

L’objectif essentiel de la visite était de connaître la réalisation de la ZADEPRE, quels avaient été les partenaires et les moyens financiers. Il a été évoqué le chantier de l’extension de la ZADEPRE prévu à partir de septembre 2013 et les choix de partenaires et d’études.

Il a été abordé l’acquisition des matériels de détection pour les formations. La déontologie implique une neutralité d’un point de vue des marques. Il est nécessaire également de suivre les évolutions technologiques.

Cependant certaines dispositions entrent en vigueur de façon différée, notamment pour l’encadrement des compétences des intervenants pour la détection de réseaux.

Les entreprises prestataires en géoréférencement et  détection de réseaux devront être certifiées au plus tard le 1er janvier 2017.

L’arrêté du 19 février 2013 précise les modalités de ces certifications.

C’est pour répondre à ces besoins de formation que les FRTP se mobilisent.