Vous êtes ici > Accueil  > Activités > Prestations / Partenariats > Détection de réseaux avant travaux - EHTP

Détection de réseaux avant travaux - EHTP

Détection de canalisation sur le site de Terrasson (24)  - Rénovation des réseaux humides

1. Contexte. Objectif.
Dans le cadre d’un chantier de rénovation des réseaux humides de la ville de Terrasson, la PFT a proposé à la société EHTP de réaliser une détection des réseaux existants et un report sur plans de ceux-ci.
En milieu urbain, où la densité de réseaux peut être élevée, la demande principale de l'entreprise est de connaître les zones " sans réseaux" où les engins pourront opérer sans risque de dommages.
Pour ce chantier on recherchait notamment la position des raccordements existants, et surtout, comme signalé plus haut,  les zones ne présentant aucun raccordement.




2. Mesures.
La détection de canalisation a été réalisée avec un radar de sol (GSSI SIR 3000) équipé d’une antenne 400 MHz permettant une investigation jusqu’à 3 m de profondeur dans des conditions standards.
Les mesures ont été réalisées par A. Brette assisté de G. Pedotti et de M. Demaison de l’entreprise EHTP.
Les deux secteurs ont été couverts dans la matinée du 10 janvier 2011.
Sur ces deux secteurs, les mesures correspondantes aux réseaux de dessertes (EP, AEP, EU) et aux raccordements ont été reportées au sol par marquage à la peinture. Certains réseaux gaz et/ou Télécom ont également été identifiés.
Une équipe de topographes du BTS Géometre Topographe du Lycée Caraminot, encadrée par JL Bertheas, est venue le jeudi 13 janvier faire le relevé des mesures radar. Le report sur plan a été effectué par ces étudiants.

3. Résultats.

Les détections sont figurées par un segment dont le centre indique la position (x,y) de la canalisation, l’orientation du segment est celle de la canalisation. Les profondeurs de localisation concernant le toit des canalisations, la précision peut être estimées à +/- 0,2 m près. Lorsqu’il y avait une trop grande difficulté d’interprétation (signal bruité) seule la position (x,y) et l’orientation est donnée.

Secteur 1  :
Le marquage des réseaux de desserte n’est pas exhaustif, il confirme les repères existants (bouches et regards au sol) et cela s’avère suffisant selon M. Demaison.
La détection a tenté de systématiquement déceler les raccordements aux réseaux. Comme convenu lors des discussions préparatoires, lorsque la densité de réseau est supérieure à 1 réseau/mlinéaire un figuré est tracé au sol. C’est notamment le cas à l’angle de la rue du 8 mai, où on nombre important de canalisation se croisent sur une courte distance.


Secteur 2  :
La zone concerne les réseaux sous le trottoir du côté Nord. Trois réseaux sont assez bien identifiés. Quelques raccordements sont observés sur le secteur.